Visite des Partenaires Techniques et Financiers du PAPS/EFTP au CEFPO/CI

Le 28 novembre 2018, une délégation des Partenaires Techniques et Financiers du Programme d’Appui à la Politique Sectorielle d’Enseignement et de Formation Techniques et Professionnels (PAPS/EFTP), a effectué une visite au Centre d’Evaluation et de Formation Professionnelle de Ouagadougou/Centre d’Incubation (CEFPO/CI).
La délégation était composée des représentants de la Coopération Luxembourgeoise (Monsieur Manuel TONAR, Directeur Général de la Coopération luxembourgeoise, Monsieur Max LAMESCH, Chargé d’Affaires, a.i de l’Ambassade du Luxembourg à Ouagadougou, Madame Sara BOLLIRI, Premier Secrétaire de l’Ambassade du Luxembourg à Ouagadougou, Monsieur Gaston SCHARTZ, Directeur Général de LuxDev, Monsieur Max GLESENER, Représentant résident du Bureau Pays Burkina Faso de LuxDev et Monsieur Josaphat MILLOGO, Chargé de Programmes du Bureau Pays Burkina Faso de LuxDev), de la Coopération Suisse    (Monsieur Damase ZOURE, chargé de Programme formation professionnelle) et de l’Agence Française de Développement (Madame Christine GONCALVES, Responsable Equipe Projet de l’AFD à Paris).

Les partenaires techniques et financiers du PAPS/EFTP,
au cours d’un entretien avec le Directeur Général du CEFPO.

La visite a été effectuée en compagnie du Directeur Général du CEFPO, Monsieur Mamadou OUATTARA et d’une délégation du FAFPA composée de Monsieur Abdramane KIEMDE, Directeur des Finances et de la Comptabilité et de Monsieur Issa ZONGO, Chef de l’Antenne Régionale du Centre.
La visite visait à encourager des apprenants qui ont bénéficié d’une formation financée par le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA), avec l’appui du PAPS/EFTP, sur les techniques de réparation des téléphones portables et accessoires.

Une vue des apprenants.

Les visiteurs observant les apprenants
entrain de travailler.

Cette formation de perfectionnement qui rentre dans la catégorie des formations-insertion, s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du protocole d’accord de financement de la formation de cent cinquante (150) jeunes réparateurs de téléphones et accessoires, a pour objectif de renforcer leurs compétences en la matière. Elle a été financée à hauteur de cent huit millions huit cent soixante mille quatre cent (108 860 400) de francs CFA.

Les apprenants et les visiteurs au cours de leurs échanges

La formation se déroule sur deux (02) pôles régionaux, à savoir celui de Ouagadougou composé des régions du Centre, du Plateau Central, du Centre-Sud, du Nord, du Centre-Ouest, du Centre-Nord avec cent (100) bénéficiaires, et le pôle de Bobo-Dioulasso regroupant cinquante (50) apprenants issus des régions des Hauts-Bassins, des Cascades et de la Boucle du Mouhoun.
Débutée le 18 octobre 2018, la formation sur le site de Ouagadougou se tient jusqu’au 6 décembre 2018 en cinq (05) sessions. Celle de Bobo-Dioulasso sera dispensée du 3 au 17 décembre 2018 en trois (03) sessions.


A l’occasion de cette visite, les bénéficiaires ont exprimé leur entière satisfaction au regard des conditions d’exécution de la formation. Le représentant des apprenants, Monsieur Oumarou ZAMTAKO a souligné qu’ils ont trouvé des solutions techniques à des difficultés qu’ils rencontraient dans l’exercice de leur métier depuis plusieurs mois. En outre il a adressé ses remerciements aux Partenaires Techniques et Financiers et le FAFPA pour leur appui et il a souhaité que cette formation soit renouvelée à leur profit et au profit d'autres réparateurs, afin qu'ils puissent satisfaire la demande de réparation des portables et technologies associées qui devient de plus en plus en plus forte.

Le représentant des apprenants prononçant son mot.

Il a aussi rappelé la substance de la formation qui a consisté à réparer de façon manuelle des téléphones portables et l'utilisation de logiciel de réparation.
Au terme  de cette formation, chaque apprenant bénéficiera d’un kit complet de matériel de réparation et d’un kiosque solaire pour leur insertion.
A l'issue des propos du représentant des apprenants, le Directeur de la Coopération Luxembourgeoise a, au nom des Partenaires Techniques et Financiers, félicité les apprenants et il leur a prodigué des conseils afin qu’ils tirent le maximum de profits de cette formation de perfectionnement pour améliorer leurs conditions de vie.

OPERATIONALISATION DU NOUVEL ORGANIGRAMME DU FAFPA : DEUX (02) NOUVEAUX DIRECTEURS TECHNIQUES PRENNENT SERVICE

Dans le cadre de l’opérationnalisation du nouvel organigramme du Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) en vigueur depuis le 4 janvier 2018, deux (02) nouveaux Directeurs Techniques ont été nommés par Arrêté n° 2018/004/MJFIP/CAB du 22 janvier 2018.

Il s’agit de Monsieur Blaise Oscar ILBOUDO, et de Monsieur Ahadou dit Albert OUOBA, respectivement Directeur de la Formation Professionnelle (DFP) et Directeur des Etudes, de la Qualité et du Suivi-Evaluation (DEQSE).

Monsieur Blaise Oscar ILBOUDO Monsieur Ahadou dit Albert OUOBA      

La cérémonie d’installation desdits Directeurs s’est déroulée le vendredi 9 février 2018 dans la salle de réunion du FAFPA. Elle a été présidée par Monsieur Adama Ally GANAME, Directeur Général du Fonds, en présence du personnel du siège.

                

Ce fut l’occasion pour le Directeur Général d’exprimer ses attentes et de leur rappeler les défis qu’ils doivent concourir à relever. Par ailleurs, il a exhorté le personnel à accompagner les nouveaux Directeurs dans l’accomplissement de leur mission, pour faire du FAFPA la référence véritable en matière de financement de la formation professionnelle au Burkina Faso.

Suite à ce Mot, le Directeur Général a procédé à l’installation de Monsieur Ahadou dit Albert OUOBA. Puis, ce fut au tour du Directeur des Ressources Humaines, Monsieur Cyprien SAOUDOGO, d’installer Monsieur Blaise Oscar ILBOUDO.

               

                  

En réponse à ces propos, et après avoir remercié le Directeur Général et les autorités du Ministère de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelles (MJFIP) pour la confiance placée en eux, les Directeurs nouvellement installés se sont engagés à œuvrer efficacement, avec l’appui de tout le personnel pour l’atteinte des objectifs qui leur seront assignés, afin de contribuer au développement de la formation professionnelle au Burkina Faso.

                    

Les Directeurs nouvellement installés s’exprimant à l’issue de leur installation officielle.

 

                      

Le Directeur Général du FAFPA, Monsieur Adama Ally GANAME,

(au centre) en compagnie des Directeurs nouvellement installés.

 

Bon vent aux nouveaux Directeurs !

Présélection poste d’agents de bureau

Le Directeur général du Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage,président de la commission de recrutement, informe les candidats au poste d’agents de bureau que la présélection a donné les résultats suivants par ordre alphabétique.

Plan de Formation Entrepise (PFE) 2016

Dans le cadre de la mise en oeuvre de sa stratégie en matière de développement des compétences, le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA), structure stratégique au service de la compétitivité des entreprises (grandes entreprises, PME/PMI), informe les responsables des entreprises privées et parapubliques, qu’il met à leur disposition des mécanismes de financement à l’élaboration et à la mise en oeuvre de leurs plans de formation.

Lire la suite

Avis de réception de Plans de Formation Entreprise (PFE)

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie en matière de développement des compétences, le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA), structure stratégique au service de la compétitivité des entreprises (grandes entreprises, PME/PMI), informe les responsables des entreprises privées et parapubliques, qu’il met à leur disposition des mécanismes de financement à l’élaboration et à la mise en œuvre de leurs plans de formation.

Lire la suite