• Accueil
  • Actualités
  • FORMATION DE 28 MEMBRES DE L'ASSOCIATION FONDS MISSIONNAIRE BURKINA FASO SUR LES TECHNIQUES DE PRODUCTION DE JUS NATUREL A BASE DE LIANE (WEDA) ET DE PAIN DE SINGE

FORMATION DE 28 MEMBRES DE L'ASSOCIATION FONDS MISSIONNAIRE BURKINA FASO SUR LES TECHNIQUES DE PRODUCTION DE JUS NATUREL A BASE DE LIANE (WEDA) ET DE PAIN DE SINGE

Dans le cadre du renforcement des capacités de ses membres, l’Association Fonds Missionnaire (FMI) du Burkina Faso a organisé une session de formation sur les techniques de production de jus naturel du 12 au 16 février 2019 dans l’enceinte de la Maison de la femme de Lafiabougou à Bobo-Dioulasso. D’un coût global de deux millions cinq cent douze mille cinq cents (2 512 500) FCFA, cette formation a été financée par le FAFPA à hauteur de 87,5%, soit deux millions cent quatre-vingt-dix-huit mille quatre cent trente-cinq (2 198 435) francs CFA. La contribution des bénéficiaires qui est de trois cent quatorze mille soixante-cinq (314 065) francs CFA, équivaut à 12,5% du montant global du projet.La session de formation qui a été dispensée par la Société Industrielle et d’Expertise en Agroalimentaire (SINALEX), était axée sur le thème suivant : « Apprentissage sur les techniques de production de jus naturel à base de liane (wêda) et de pain de singe ». Elle a connu la participation de vingt-huit (28) bénéficiaires issus des treize (13) régions du pays.

Les objectifs visés étaient de permettre aux participants d’avoir une connaissance théorique et pratique dans la production de jus naturel à base de liane (wêda) et de pain de singe (des produits qu’on retrouve dans toutes les régions du pays), et de pouvoir créer des unités modernes de production de jus dans chacune des treize (13) régions du pays. Ainsi, la formation leur a permis entre autres de connaître les outils et les équipements de production des jus, de maîtriser les bonnes pratiques d’hygiène dans la production du jus, les techniques de sélection et le traitement des matières premières, le processus de production et de conservation des jus, les normes et réglementations nationales et internationales en la matière et enfin les stratégies de recherche de financement.


phot SINALEX 2

                                          Les participants lors de la formation théorique

Au regard de l’importance du thème de la formation, les différentes autorités n’ont ménagé aucun effort pour accompagner sa mise en œuvre. Ainsi, lors de la cérémonie de lancement, étaient présents le Directeur Régional de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes des Hauts-Bassins, Monsieur Amidou SANKARA, le 1er Vice-Président du Conseil Régional des Hauts-Bassins, Monsieur Arouna BARRO, la 1ère Adjointe au Maire de l’Arrondissement n°6, Madame Agnès BABOUE/FILGA, la 2ème Adjointe au Maire de l’Arrondissement n°7, Madame Ritha Agathe SALOU/SANOU, la représentante de la Direction Régionale de la Femme, de la Solidarité Nationale, de la Famille et de l’Action Humanitaire des Hauts-Bassins, Madame Habibata OUATTARA et le Directeur Régional Afrique de l’Ouest de l’Union des Missionnaires, Monsieur Albert G.OUEDRAOGO et le représentant de la Banque of Africa (BOA) de Bobo-Dioulasso.

phot SINALEX 1 
 Le présidium lors de la cérémonie d’ouverture : de la droite vers la gauche, le Chef d’Antenne FAFPA des hauts-bassins, la représentante de la mairie de l’arrondissement n°6 de Bobo-Dioulasso, le vice-président du Conseil Régional des Hauts-Bassins, le Directeur régional Afrique de l’Ouest de l’Union des Missionnaires, la représentante de la mairie de l’arrondissement n°7 de Bobo-Dioulasso, la représentante de la Direction Régionale de la Femme, de la Solidarité Nationale, de la Famille et de l’Action Humanitaire des Hauts-Bassins.

 

Au terme de la formation, le Directeur Régional Afrique de l’Ouest de l’Union des Missionnaires s’est engagé à financer chaque bénéficiaire sous forme de crédit sans taux d’intérêt pour l’installation des unités individuelles de transformation dans chaque région. Pour ce faire, un partenariat de financement est établi entre l’Union des Missionnaires et la BOA. Ainsi chaque bénéficiaire pourra soumettre son plan d’affaires pour un financement dans sa région de résidence.

phot SINALEX 3 phot SINALEX 5
                                            Remise symbolique d’attestations à des bénéficiaires

phot SINALEX 6

                                      Les bénéficiaires lors de la clôture de la formation

Les bénéficiaires qui disposent désormais des compétences adéquates en matière de production de jus naturel à base de liane (wêda) et de pain de singe ont manifesté leur satisfaction pour la formation et témoigné leur reconnaissance envers le FAFPA qui, grâce au financement de la formation, leur permettra de réaliser leur rêve et ainsi contribuer à la valorisation de la filière, accroître leurs revenus et améliorer leurs conditions de vie.

FAFPA Burkina Faso

Le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA), est une structure publique, qui a été créé par décret N°2003-337/PRES/PM/MTEJ/MFB du 10 juillet 2003. Le FAFPA est placé sous la tutelle technique du Ministère de la Jeunesse...

Lire la suite

12 BP : 26 Ouagadougou 12

BURKINA FASO

Tél : (+226) 25 33 33 20
Tél : (+226) 25 48 85 79

E-mail : fafpa@fasonet.bf

www.fafpa.gov.bf