LANCEMENT DES TRAVAUX DE LA 11ème ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU RAFPRO

Les travaux de la 11ème Assemblée Générale Ordinaire du RAFPRO lancés

(Ouagadougou, 22 juillet) – Monsieur Issiaka KABORE, Directeur Général du Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA), a procédé ce lundi 22 juillet 2019, à Royal Beach Hôtel à Ouagadougou, à l’ouverture de la Réunion des Experts du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO). Après la 10ème Assemblée Générale en 2018 à Dakar au Sénégal, c’est au tour du Burkina Faso d’accueillir la 11ème Assemblée Générale Ordinaire du RAFPRO qui se tiendra du 24 au 26 juillet prochain à Ouagadougou.En prélude, à cette rencontre, les Experts de la formation professionnelle des pays membres examineront au cours de leur réunion qui se tient du 22 au 23 juillet 2019, les documents soumis à leur appréciation.

 photo1réunion expert
 Monsieur Issiaka KABORE, DG du FAFPA Burkina Faso à l’ouverture des travaux.

Après avoir souhaité la bienvenue aux participants, M. Issiaka KABORE a laissé entendre que la Réunion des Experts est une étape très importante parce que de ces travaux émaneront les documents qui seront soumis à l’adoption au cours de l’Assemblée Générale.

 photo3réunionexpert
Une vue des participants.

En rappel, le RAFPRO a été créé en 2006 et regroupe actuellement douze (12) Institutions et Fonds et couvre onze (11) pays africains dont huit (8) relèvent de la sous-région ouest-africaine et trois (3) appartiennent à la sous-région Afrique centrale. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Centrafrique, du Congo, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal, du Tchad, et du Togo.

 photo2réunion
 Le Directeur Général (4ème à partir de la gauche), en compagnie des Experts.

C’est un cadre de concertation pour la promotion de la formation professionnelle en Afrique.

                                                                                          Service Communication du FAFPA

PARTICIPATION DU FAFPA A LA 3ème EDITION DU FORUM NATIONAL DE L'ECONOMIE INFORMELLE

Du 18 au 20 juillet 2019, le FAFPA a participé à la 3ème édition du Forum National de l’Economie Informelle, qui a eu lieu à Ouagadougou, à l’Ecole Nationale de Magistrature (ENAM). Ce forum était placé sous le très haut patronage de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, la présidence du Ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes, Monsieur Salifo TIEMTORE et sous le Parrainage du Ministre du Commerce de l'Industrie et de l’Artisanat, Monsieur Harouna KABORE.

Les participants qui sont venus de toutes les 13 régions du Burkina Faso ont débattu sur le thème : « Quelles stratégies pour une formalisation plus accrue et une facilitation des activités des unités économiques informelles agricoles et non agricoles ? ». En tant qu’instrument de financement de la formation professionnelle, le FAFPA a saisi cette opportunité pour accroître sa notoriété et renforcer la visibilité de ses actions. Ainsi, le Directeur Général a présenté aux participants les différents produits, les domaines d'intervention du Fonds ainsi que les conditions d’accès aux financements du Fonds.

En marge des travaux, il s’est tenu une exposition à laquelle ont pris part les structures de financement.

 photo5FNEI
 Le Directeur Général du FAFPA, en compagnie des animateurs du stand du Fonds.

Ainsi, le FAFPA a reçu à son stand, une centaine d’acteurs de l'économie informelle, auxquels les opportunités offertes et les conditions d'accès au financement du Fonds présentées.

                            photo4FNEI  photo3FNEI
 Le Ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes visitant le stand du FAFPA  Des acteurs de l’économie informelle devant le stand du FAFPA.

Le rendez-vous est pris pour la 4ème édition.

                                                                               Le Service Communication du FAFPA

11ème ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU RAFPRO

 

IMG 20190720 WA0000

Le Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO), est un cadre de concertation régionale des Institutions et Fonds, qui compte actuellement douze (12) Institutions et Fonds et couvre onze (11) pays africains dont huit (8) relèvent de la sous-région ouest-africaine et trois (3) appartiennent à la sous-région Afrique centrale. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Centrafrique, du Congo, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal, du Tchad, et du Togo.

Conformément à ses statuts, il est organisé chaque année l’Assemblée Générale Ordinaire du Réseau. Ainsi, après le Sénégal en 2018, le Burkina Faso organisera la 11ème Assemblée Générale Ordinaire qui se tiendra à Ouagadougou du 24 au 26 juillet 2019. Cette Assemblée Générale est placée sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE, Premier Ministre, Chef du Gouvernement et la présidence de Monsieur Salifo TIEMTORE, Ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes.Cette rencontre sera précédée de la Réunion des Experts qui aura lieu du 22 au 23 juillet 2019. En marge des travaux qui verront la participation des 11 pays membres du RAFPRO, il est prévu une Table-ronde sur le thème : « La problématique du financement de la formation professionnelle : Quel modèle pour la pérennité et la durabilité des Fonds ? », un atelier sur le thème : « La mise en place de la démarche qualité dans les Institutions et Fonds de formation professionnelle : mode d’emploi » et une exposition des produits des organisations professionnelles financées par le FAFPA.
                                                                                                       

                                                                                                                      Service Communication du FAFPA

VISITE DE LA DELEGATION DU RESEAU AFRICAIN DES INSTITUTIONS ET FONDS DE FORMATION PROFESSIONNELLE (RAFPRO) AU BURKINA FASO

Une délégation du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO) composée du Président, Monsieur Abdou Djerma LAWAL, par ailleurs Directeur Général du FAFPA/Niger et du Secrétaire Permanent, Monsieur Jean TOSSAVI a séjourné à Ouagadougou du 27 au 29 mai 2019. Cette visite s’inscrivait dans le cadre des préparatifs de la 11ème Assemblée Générale Ordinaire dudit réseau que doit abriter le Burkina Faso du 24 au 26 juillet 2019. Le RAFPRO constitue un cadre d’échanges d’expériences, de partage de connaissances et de bonnes pratiques et un creuset de réflexion sur le secteur de la formation professionnelle. Il compte actuellement douze (12) Institutions et Fonds et couvre onze (11) pays africains dont huit (8) relèvent de la sous-région ouest-africaine et trois (3) appartiennent à la sous-région d’Afrique centrale. Il s’agit du Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Centrafrique, Mali, République de Guinée, Niger, Sénégal, Tchad, Togo et Congo.     

           visite Rafpro1
 De gauche à droite, le Secrétaire Permanent et le Président du RAFPRO

A cet effet, la délégation accompagnée du Directeur Général du FAFPA/Burkina Faso/Secrétaire Général Adjoint du RAFPRO, Monsieur Issiaka KABORE et du Directeur de la Formation Professionnelle dudit Fonds, Monsieur Blaise Oscar ILBOUDO, a rencontré au cours de son séjour, les autorités ministérielles ainsi que quelques Partenaires Techniques et Financiers du Fonds. Ainsi, la journée du lundi 27 mai 2019 a été consacrée aux entretiens d’une part, avec le Ministre de Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes, Monsieur Salifo TIEMTORE, qui avait à ses côtés son Directeur de Cabinet, Monsieur Bourbila Daniel Wend-Panga KERE.

        visite Rafpro2
 La délégation au cours de l’entretien avec le Ministre de Jeunesse
et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes

D’autre part, la délégation a eu des échanges à la Représentation de LuxDev au Burkina Faso avec le Premier Secrétaire de l’Ambassade du Luxembourg à Ouagadougou, Madame Sara BOLLIRI et le Chargé de Programmes du Bureau Pays Burkina Faso de LuxDev, Monsieur Josaphat MILLOGO.                                       

       visite Rafpro3
 La délégation au cours des échanges avec le Premier Secrétaire
de l’Ambassade du Luxembourg à Ouagadougou et le Chargé
de Programmes du Bureau Pays Burkina Faso de LuxDev

En marge de ces visites, le Président et le Secrétaire Permanent du RAFPRO ont également rencontré le Président du Conseil d’Administration du FAFPA, Monsieur Gaoussou TOURE et ils ont eu une séance de travail avec le personnel du Fonds.

visite Rafpro4

visite Rafpro5

           Entretien avec le Président
du Conseil d’administration (au centre)
 Séance de travail avec le personnel du FAFPA

La deuxième journée a été marquée par les visites à d’autres Partenaires Techniques et Financiers du Fonds, tels que le Bureau de Coopération de l’Ambassade de Suisse au Burkina Faso, où la délégation a été reçue par le Chargé de Programme Formation Professionnelle, Monsieur Damase ZOURE et le Chargé de Programme Education de base, Monsieur Panoussa COMPAORE.

            visite Rafpro6
 La délégation du RAFPRO, lors de la rencontre avec les représentants
du Bureau de Coopération de l’Ambassade de Suisse au Burkina Faso

Puis, Monsieur Abdou Djerma LAWAL et Monsieur Jean TOSSAVI, accompagnés de Monsieur Issiaka KABORE, se sont rendus au siège du Bureau de Coordination de la Coopération pour le développement de l’Ambassade d’Autriche à Ouagadougou. Ils y ont eu des échanges avec le Chef de Bureau, Monsieur Christian GEOSITS et la Chargée de Programme Enseignement Technique et Formation Professionnelle, Madame Hafoussiatou SOUGUE.

                      visit Rafpro7
 Entretien avec le Chef de Bureau et la Chargée de Programme Enseignement
Technique et Formation Professionnelle du Bureau de Coordination de la Coopération
pour le développement de l’Ambassade d’Autriche à Ouagadougou

A l’issue de cet entretien, la délégation a eu des échanges avec des représentants du CNPB. Il s’agit du Vice-président Chargé du Dialogue Social, Monsieur Arouna TOGUYENI, de la Secrétaire Générale, Madame Philomène YAMEOGO, du Secrétaire Chargé de l’Emploi et de la Formation, Monsieur Issa COMPAORE et de l’Administrateur représentant le CNPB au sein du Conseil d’Administration du FAFPA, Madame Odette CONGO/KANYILI.

             visite Rafpro8
 Photo de famille à l’issue des échanges avec les représentants du CNPB

Conformément à l’objectif principal de la mission, les sujets évoqués au cours des différentes rencontres, étaient relatifs à l’organisation de la 11ème Assemblée Générale Ordinaire du RAFPRO et aux perspectives à moyen et long terme dudit Réseau.

                                                                                                        Service Communication du FAFPA

PASSATION DE SERVICE A LA TETE DU FAFPA

Le mardi 7 mai 2019, a eu lieu dans la salle de conférences du Centre d’Evaluation et de Formation Professionnelle de Ouagadougou (CEFPO), la cérémonie de passation de service entre Monsieur Adama Ally GANAME (Directeur Général sortant) et Monsieur Issiaka KABORE (Directeur Général entrant). Nommé en Conseil des Ministres en sa séance du 30 avril 2019, au poste de Directeur Général du Fonds, il a été officiellement installé dans ses fonctions par le Secrétaire Général du Ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (MJPEJ), Monsieur Jean Philippe DAKOURE.

photo1                                  Le Secrétaire Général du MJPEJ au centre avec à gauche le Directeur
                                  Général sortant et à sa droite le Directeur Général entrant.

Cette cérémonie a connu la participation de nombreuses personnalités parmi lesquelles l’Inspecteur Général des Services du MJPEJ, Monsieur Jean-Noël ZERBO, les Responsables ou les représentants des structures centrales et rattachées du MJPEJ, le Gouverneur de la Région du Sud-Ouest, Monsieur Tagsseba NIKIEMA, le Président du Conseil d’Administration du FAFPA, Monsieur Gaoussou TOURE, l’Administrateur Salam SANFO, le personnel du Fonds, ainsi que de nombreux invités parents, amis et connaissances des Directeurs sortant et entrant.

photo2 photo3
 Une vue des participants.  

La cérémonie s’est articulée autour de quatre (4) actes à savoir, l’installation officielle du Directeur Général entrant, la signature du Procès-Verbal de passation de service, les interventions et la remise de cadeau au Directeur Général sortant. 

Au titre des interventions, la première allocution fut celle du Secrétaire Général du MJPEJ qui, après avoir souhaité la bienvenue à tous les participants, a au nom du Ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes, Monsieur Salifo TIEMTORE, félicité Monsieur Adama Ally GANAME pour le travail abattu à la tête du FAFPA depuis sa prise de fonction en mai 2017. Il a ensuite exhorté le Directeur Général entrant à poursuivre l’œuvre de son prédécesseur.

photo4Le Secrétaire Général du MJPEJ prononçant son allocution.

Dès l’entame de son propos, Monsieur Adama Ally GANAME a adresseé ses remerciements au Dr Smaïla OUEDRAOGO pour lui avoir fait l’honneur de le nommer à ce poste. Il a ensuite exprimé sa gratitude au personnel du Fonds, aux partenaires techniques et financiers, aux membres du Conseil d’Administration, aux partenaires sociaux et aux acteurs institutionnels pour leur soutien, leurs conseils, leurs encouragements et leur constante disponibilité.

photo5Le Directeur Général sortant.

Puis il a adressé ses félicitations à son successeur Monsieur Issiaka KABORE et a rendu un vibrant hommage à ses prédécesseurs pour le travail accompli.

Il leur a témoigné sa gratitude pour le sens du service public. Il a par ailleurs fait un bilan synthétique des différentes réflexions qui ont été menées durant son mandat, à savoir la relecture du Plan de Développement Institutionnel (PDI) et des manuels de procédures financières et techniques, la réforme du FAFPA dont le projet de décret a été élaboré et soumis à la tutelle technique, la signature d’un Contrat Plan pour le financement des activités pour un montant de 9 milliards de francs CFA sur la période 2019-2021, le leadership pour l’organisation pour la première fois au Burkina Faso, de la 11ème Assemblée Générale du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO). Avant de clore son propos, le Directeur Général sortant a souhaité pleins succès à son sucesseur et l’a rassuré de sa disponibilité pour toutes questions relatives à la vie du FAFPA.

Après avoir été officiellement installé dans ses fonctions, Monsieur Issiaka KABORE a, tout d’abord traduit sa reconnaissance aux plus hautes autorités du Burkina Faso pour la confiance placée en sa personne pour présider aux destinées du FAFPA. Puis, il a salué l’ardeur et l’abnégation dont son prédécesseur a fait montre dans l’accomplissement de ses fonctions et les résultats qu’il a engrangés à la tête du FAFPA. Par ailleurs, il a remercié ses collaborateurs pour le travail accompli. Ayant placé sa mission sous le signe de l’engagement, du dévouement et du souci du bien commun, il a exhorté l’ensemble du personnel à l’accompagner afin de relever les nombreux défis à venir.

photo6Le Directeur Général entrant livrant son Mot.

En outre, il a affirmé sa ferme détermination à faire preuve d’audace, qualité nécessaire pour affronter certains défis nécessaires pour repositionner le Fonds dans la dynamique de contribuer efficacement à la mise en œuvre de la vision du Gouvernement en matière de formation professionnelle et d’apprentissage. Il a terminé son propos en remerciant les parents, amis et connaissances venus le soutenir et il a pris la ferme résolution de mener sa mission avec détermination.
La dernière intervention qui a clos la cérémonie a été celle du Secrétaire Général qui a exprimé sa reconnaissance et sa satisfaction au Directeur Général sortant pour le travail abattu et lui a souhaité plein succès dans ses futures missions.

S’adressant au Directeur Général, il l’a assuré au nom du Ministre, du soutien de tout son Département pour la réussite des missions qui lui sont confiées.

 photo7  photo8
Le Directeur Général sortant recevant son cadeau. 

Au terme de la cérémonie, le Directeur des Ressources Humaines du FAFPA, Monsieur Cyprien SAOUADOGO a souhaité bon vent à Monsieur Adama Ally GANAME pour la suite de sa carrière et un cadeau lui a été remis au nom de tout le personnel du Fonds.

photo9

Photo de famille avec quelques collaborateurs.

 

FORMATION DE 28 MEMBRES DE L'ASSOCIATION FONDS MISSIONNAIRE BURKINA FASO SUR LES TECHNIQUES DE PRODUCTION DE JUS NATUREL A BASE DE LIANE (WEDA) ET DE PAIN DE SINGE

Dans le cadre du renforcement des capacités de ses membres, l’Association Fonds Missionnaire (FMI) du Burkina Faso a organisé une session de formation sur les techniques de production de jus naturel du 12 au 16 février 2019 dans l’enceinte de la Maison de la femme de Lafiabougou à Bobo-Dioulasso. D’un coût global de deux millions cinq cent douze mille cinq cents (2 512 500) FCFA, cette formation a été financée par le FAFPA à hauteur de 87,5%, soit deux millions cent quatre-vingt-dix-huit mille quatre cent trente-cinq (2 198 435) francs CFA. La contribution des bénéficiaires qui est de trois cent quatorze mille soixante-cinq (314 065) francs CFA, équivaut à 12,5% du montant global du projet.La session de formation qui a été dispensée par la Société Industrielle et d’Expertise en Agroalimentaire (SINALEX), était axée sur le thème suivant : « Apprentissage sur les techniques de production de jus naturel à base de liane (wêda) et de pain de singe ». Elle a connu la participation de vingt-huit (28) bénéficiaires issus des treize (13) régions du pays.

Les objectifs visés étaient de permettre aux participants d’avoir une connaissance théorique et pratique dans la production de jus naturel à base de liane (wêda) et de pain de singe (des produits qu’on retrouve dans toutes les régions du pays), et de pouvoir créer des unités modernes de production de jus dans chacune des treize (13) régions du pays. Ainsi, la formation leur a permis entre autres de connaître les outils et les équipements de production des jus, de maîtriser les bonnes pratiques d’hygiène dans la production du jus, les techniques de sélection et le traitement des matières premières, le processus de production et de conservation des jus, les normes et réglementations nationales et internationales en la matière et enfin les stratégies de recherche de financement.


phot SINALEX 2

                                          Les participants lors de la formation théorique

Au regard de l’importance du thème de la formation, les différentes autorités n’ont ménagé aucun effort pour accompagner sa mise en œuvre. Ainsi, lors de la cérémonie de lancement, étaient présents le Directeur Régional de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes des Hauts-Bassins, Monsieur Amidou SANKARA, le 1er Vice-Président du Conseil Régional des Hauts-Bassins, Monsieur Arouna BARRO, la 1ère Adjointe au Maire de l’Arrondissement n°6, Madame Agnès BABOUE/FILGA, la 2ème Adjointe au Maire de l’Arrondissement n°7, Madame Ritha Agathe SALOU/SANOU, la représentante de la Direction Régionale de la Femme, de la Solidarité Nationale, de la Famille et de l’Action Humanitaire des Hauts-Bassins, Madame Habibata OUATTARA et le Directeur Régional Afrique de l’Ouest de l’Union des Missionnaires, Monsieur Albert G.OUEDRAOGO et le représentant de la Banque of Africa (BOA) de Bobo-Dioulasso.

phot SINALEX 1 
 Le présidium lors de la cérémonie d’ouverture : de la droite vers la gauche, le Chef d’Antenne FAFPA des hauts-bassins, la représentante de la mairie de l’arrondissement n°6 de Bobo-Dioulasso, le vice-président du Conseil Régional des Hauts-Bassins, le Directeur régional Afrique de l’Ouest de l’Union des Missionnaires, la représentante de la mairie de l’arrondissement n°7 de Bobo-Dioulasso, la représentante de la Direction Régionale de la Femme, de la Solidarité Nationale, de la Famille et de l’Action Humanitaire des Hauts-Bassins.

 

Au terme de la formation, le Directeur Régional Afrique de l’Ouest de l’Union des Missionnaires s’est engagé à financer chaque bénéficiaire sous forme de crédit sans taux d’intérêt pour l’installation des unités individuelles de transformation dans chaque région. Pour ce faire, un partenariat de financement est établi entre l’Union des Missionnaires et la BOA. Ainsi chaque bénéficiaire pourra soumettre son plan d’affaires pour un financement dans sa région de résidence.

phot SINALEX 3 phot SINALEX 5
                                            Remise symbolique d’attestations à des bénéficiaires

phot SINALEX 6

                                      Les bénéficiaires lors de la clôture de la formation

Les bénéficiaires qui disposent désormais des compétences adéquates en matière de production de jus naturel à base de liane (wêda) et de pain de singe ont manifesté leur satisfaction pour la formation et témoigné leur reconnaissance envers le FAFPA qui, grâce au financement de la formation, leur permettra de réaliser leur rêve et ainsi contribuer à la valorisation de la filière, accroître leurs revenus et améliorer leurs conditions de vie.

FAFPA Burkina Faso

Le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA), est une structure publique, qui a été créé par décret N°2003-337/PRES/PM/MTEJ/MFB du 10 juillet 2003. Le FAFPA est placé sous la tutelle technique du Ministère de la Jeunesse...

Lire la suite

12 BP : 26 Ouagadougou 12

BURKINA FASO

Tél : (+226) 25 33 33 20
Tél : (+226) 25 48 85 79

E-mail : fafpa@fasonet.bf

www.fafpa.gov.bf